1) Les participants et le projet

L'idée de départ est de réunir, sur un projet commun, deux profils différents.

Fanny est diplômée de l'Ecole Supérieure des Sciences Commerciales d'Angers. Spécialisée dans l'évènementiel et la communication, elle s'apprête à découvrir de nouveaux sujets, une nouvelle approche, une autre culture du commerce et de l'information.

Elle apporte à cette aventure humaine sa rigueur et son organisation sans faille, permettant à nos deux voyageurs de profiter pleinement du périple en limitant les risques d'impondérable.

Grégoire, fort d'une expérience de 3 ans en tant qu'assistant photographe de reportage, a choisi de se spécialiser dans la publicité et, bien sûr, le photoreportage. Il compte bien, au cours de ce voyage, mettre à contribution son savoir-faire. Nul doute que cette expédition devrait assouvir sa curiosité naturelle et lui offrir nombre d'inspirations, autant d'occasions pour lui de laisser parler sa créativité sans limites.

Ensemble, ces routards vont puiser dans leurs expériences respectives pour mener à bien leur rêve commun : parcourir humainement et artistiquement l'Amérique du sud.

2) Pourquoi l'Amérique du sud ?

- Terre de contrastes, l'Amérique latine étale ses charmes sur une large palette géologique, offrant à l'objectif une infinité d'ambiances et de tableaux. La majestueuse Cordillère des Andes, les espaces immenses et troublants de l'Altiplano, les paysages grandioses du désert de l'Atacama, ou la vallée fertile du fleuve Amazone, sont autant de décors éblouissants ou l'Homme s'est installé et a développé des cultures différentes. Quoi de mieux qu'une longue excursion en terre latine pour s'imprégner de toutes ces nuances ?

-Soif des grands espaces, pourrait-on dire de cette envie d'évasion qui motive Fanny et Greg. Loin des perspectives tronquées, des volumes restreints et de la surpopulation de nos villes européennes, nos travellers pourront embrasser la démesure du continent américain, s'enivrer à pleins poumons de l'air pur des hauts plateaux que la forêt amazonienne délivre à profusion (pour combien de temps encore ?), s'émerveiller de la rotondité de la Terre, que de vastes plaines et un horizon dégagé offriront à leur vue. A coup sûr, nos deux amis seront plus que dépaysés !

-Destination des routards plus que des…touristes, l'Amérique du sud correspond bien à l'esprit d'aventure que Fanny et Grégoire veulent insuffler à leur escapade. Ils ont envie de crapahuter, d'explorer, de découvrir bien plus que de se laisser aller au farniente, certes reposant mais peu propice à l'inattendu et aux rencontres. Loin des circuits touristiques confortables et sans surprises, ils prennent la route pour une immersion totale, afin d'appréhender l'envers du décor des cartes postales. Les populations, les paysages, la faune et la flore qu'ils approcheront en chemin seront autant de sensations nouvelles à saisir sur pellicule. N'oublions pas, par ailleurs, le thème de leur photoreportage : « les routards d'Amérique Latine ». Ceux-là ne fréquentent pas les palaces des bords de mer…

-L'ouverture culturelle est une motivation supplémentaire pour nos deux aventuriers, qui voit dans ce voyage une occasion de goûter à la vie sous d'autres latitudes. Croyances, légendes, coutumes et habitudes culinaires inconnues ne devraient pas manquer de surgir au gré de leur parcours, autant de pierres apportées à l'édifice de leur connaissance des hommes, autant de souvenirs et d'expériences ajoutés à leur vision du monde.

3) Pourquoi maintenant ?

-Les deux globe-trotter vivent actuellement une période de transition. Ils viennent tous deux de terminer leurs études et saisissent l'occasion qui se présente d'accomplir leur rêve, avant d'entrer dans la vie active pour Fanny, et d'être entraîné par l'engrenage professionnel pour Greg.

-Le marché de l'emploi, aujourd'hui saturé, les conforte dans l'idée que c'est le bon moment pour partir, espérant que la situation sera plus favorable à leur retour.

-Elevés dans une culture de consommation de masse, ils ressentent plus que jamais le besoin de se couper des habitudes européennes matérialistes, de redécouvrir une vie simple, faite de subsistance, plus proche des racines ancestrales que des cordons de la Bourse et de l'empire monétaire.

-Nos baroudeurs n'en oublient pas pour autant leurs objectifs professionnels, puisqu'ils voient dans leur expédition une belle opportunité de développer une troisième langue, atout supplémentaire qui enrichira leurs curriculum vitae, une fois rentrés au pays.     

4 ) Le projet plus en détail

          a) L'itinéraire

Au cours de leur déplacements, Fanny et Greg traverseront quatre pays : l'Argentine, le Chili, la Bolivie et le Pérou. Ils utiliseront l'avion, le train, le bus et…leurs jambes !

          b) Le travail sur place.

  Le but du voyage est d'en ramener un photoreportage, dont Fanny et Grégoire ont choisi pour thème « Les routards d'Amérique latine ».

Pour sa réalisation, ils vont commencer par photographier les différents routards, venus du monde entier, qu'ils rencontreront pendant leur périple. Ce travail photographique, qu'ils devront adapter à la personnalité et au profil des voyageurs sollicités, sera appuyé, complété, par une interview systématique.

Dans l'optique d'approcher la vérité dans leur travail, Greg et Fanny ont l'intention d'approfondir les rencontres, en communiquant notamment sur les découvertes, en échangeant les sensations, en tentant au travers de leurs questions de faire ressortir les motivations de ceux qui voudront bien se confier à eux.

Ces conversations, enregistrées sur dictaphone, viendront enrichir le carnet de voyage de nos deux aventuriers.

Quelques exemples de questions.

•  De quel pays venez-vous?

•  Quelle est votre activité?

•  Pourquoi l'Amérique du Sud? Quelles motivations?

•  Quel est votre itinéraire?

•  Quelles sont vos attentes?

•  Rencontrez-vous des surprises, des déceptions? (décalages par rapport à vos attentes)

•  Avez-vous visité d'autres pays et quelles sont les différences par rapport à ce continent?

•  Pouvez-vous me donner les 3 mots-clés qui vous définissent?

•  Comment définissez-vous le « routard type»?

•  …

          c) Le travail « post-aventure »

  L'objectif est de faire partager leur aventure et leur travail grâce à une exposition photographique, en partenariat avec une galerie ou un lieu d'exposition grand public, encore à définir, à partir d'octobre 2005.

La durée de cette exposition sera bien sûr déterminée par la disponibilité du partenaire qu'ils auront choisi.

Pour les moyens techniques, Greg devrait pouvoir utiliser les installations du laboratoire où il vient d'acquérir son expérience de reporter photographe. A confirmer.

Fanny, pour assurer la communication de leur projet, utilisera comme supports quelques journaux citadins, comme « A Nous Paris » ou « Zurban », en plus de certains sites Internet culturels, non encore sélectionnés.